Par la Rédaction

Le consensus a fini par l’emporter, relate un média français. La ministre rwandaise des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Louise Mushikiwabo a été élue secrétaire générale de la Francophonie. Lors d’une séance à huis-clos tenue vendredi à Erevan, les chefs d’Etat et de gouvernement de 84 membres de l’OIF réunis en lors du XVIIème Sommet de la Francophonie, lui ont accordé leur vote. En toute dernière minute, le Canada a retiré la candidature de la secrétaire générale sortante, Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada.