Par la Rédaction

La jeunesse du CDER ne s’est pas tue face à la violence constatée dans les états majors politiques des deux grandes coalitions au pouvoir à savoir: les Cach et FCC. Son Secrétaire National en charge de la jeunesse , Bussa Gaël invite les jeunes du PPRD et de L’UDPS, ainsi que ceux du Cach et du FCC au calme en vue de régler leurs différends par un dialogue, pour afin de préserver les acquis des élections qui ont conduit à la première alternance démocratique en République Démocratique du Congo.

« La paix et le dialogue doivent être les éléments principaux qui devrait servir à régler les différents politiques”, a-t-il insisté.

Il s’insurge par ailleurs contre les arrêts de la cour constitutionnelle invalidant certains députés élus. “Ce n’est pas parce que les arrêts de la cour constitutionnelle sont susceptibles d’aucun recour que cette cour doit rendre des arrêts qu’il qualifie de ridicules et qui risquent de mettre le pays à feu”, a-t-il conclu.