Par Edmond Izuba

Les responsables de la plate forme politique Ensemble pour le Changement déçus du refus de l’octroi de l’autorisation de survol du jet de leur leader Katumbi par les autorités de l’aviation civile de la Rdc, informent que Moïse Katumbi ne va plus atterrir à Goma comme prévu. «L’autorisation de survol lui remise par l’aviation civile courrait jusqu’au 28 mai mais seulement pour la seule province du Haut-Katanga, pas ailleurs», explique Jean Claude Vuemba, coordonnateur de Ensemble pour le Changement au Kongo-Central.

Par ailleurs attendu par des centaines de militants à Goma, Moïse Katumbi devrait se rendre lundi à Kisangani, Bunia, avant d’envisager participer aux obsèques d’Étienne Tshisekedi, père du président en fonction Félix Tshisekedi. Pour les responsables de cette plate-forme politique, cette interdiction est une manière de l’empêcher de prendre part aux obsèques du père de la démocratie congolaise.