Par Cleverly Dylan Gaye

C’est dans une déclaration politique rendue publique ce jeudi 13 juin, que le député national Claudel André Lubaya s’est exprimé sur la situation politique de l’heure en RDC.

D’entrée de jeu, l’élu de Kananga a appelé en cette période qualifiée de si grave que traverse le pays, le Président de la République Félix Tshisekedi, Garant de la nation, à prendre l’initiative d’apaisement pour faire baisser les tensions, restaurer la confiance, lever les doutes, dissiper les malentendus et fixer le cap pour une gouvernance apaisée.

Le député Claudel André Lubaya qui se dit attaché aux valeurs républicaines, a condamné de façon la plus ferme et solennelle les actes de vandalisme que rien ni personne ne peut excuser commis par des militants des partis politiques mieux identifiés et qui troublent depuis lundi, l’ordre public dans plusieurs parties du pays. Il a à cet effet, invité les responsables desdits partis à appeler leurs militants au calme et à la raison, au respect de l’intégrité physique des personnes, au respect des biens privés, des lois et de l’autorité établie.

Par ailleurs, le Président National de l’UDAO, note que les dérapages constatés le vendredi dernier à l’Assemblée Nationale lors du débat sur les ordonnances présidentielles constituent l’élément déclencheur des tentions politiques observées ces derniers jours au pays. Plus loin, le député Claudel Lubaya note également que l’invalidation abusive de plusieurs députés de l’opposition en faveur de ceux du FCC est venue aggraver une situation déjà tendue. L’élu de la circonscription électorale de Kananga a réitéré sa ferme condamnation de ces arrêts uniques qui jettent l’opprobre sur la Cour Constitutionnelle et plongent le pays dans une insécurité juridique et judiciaire qui compromet la construction d’un État de droit en RDC, a-t-il renchéri.