Par Edmond Izuba

 

La structure des journalistes d’enquêtes dans le secteur économique dénommée “Toile d’araignée” dénonce avec véhémence  la vente à vil prix de la licence 4G. Très remonté, Jérôme Sekena, son coordonnateur national appelle le gouvernement à valoriser le secteur qui peut booster le développement du pays.

 

D’après les informations fournies par Toule d’araignée, l’Etat congolais vent cette nouvelle technologie à 20 millions de dollars là où les pays limitrophes le vendent à des prix plus élevés, exemple du Maroc qui en vendu à un milliard de dollars.

 

La 4G est la 4ème génération des standards  pour la téléphonie mobile correspondant au Lte-Advance succédant à la 2G, la 3G et 3.5Hspa. Elle permet des débits plus élevés jusqu’à 3Gbps.

Le prix d’une licence dépend généralement du nombre d’abonnés (parc téléphonique) qu’utilisent par exemple les téléphones mobiles dans le pays.