Par Paul-Valery Nkoto

C’est avec des chiffres records que la Direction Générale des impôts débute la nouvelle année 2020. Ces chiffres sont les résultats provisoires de la collecte générée par l’impôt professionnel sur les revenus des agents et fonctionnaires de l’État. Plus de 24 milliards CDF pour le seul mois de Janvier 2020, sur le 15% qui sera collecté chaque mois, se vante la DGI.

Cette satisfaction partagée à juste valeur avc les organisations non gouvernementales des droits de l’homme dont l’ACAJ. Pour son président Georges Kapiamba, l’impôt sur les revenus professionnels doit s’étendre à tous les agents publics de l’État tel qu’énuméré à l’article 1er du Décret-loi n°017/2002 du 3/10/2002 sur le code de conduite de l’agent public de l’État.

l’ACAJ entend voir cette structure du ministère des finances combattre tout détournement du genre sur la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).