Par la Rédaction

Les violences survenues lors campagne électorale en RDC présagent sans l’ombre d’un doute une crise post-électorale qui risquerait d’embraser plusieurs États de la région.

C’est dans cette optique que les chefs d’Etats de la Sadc et de la Cirgl  préconisent la mise en œuvre de l’accord cadre pour la paix, la sécurité et le développement de la RDC.

Par ailleurs, les chefs d’Etats se disent en outre à accompagner la RDC durant cette période électorale tout en invitant le gouvernement à sécuriser tous les candidats et en saluant le déploiement des observateurs électoraux par l’UA et les autres organisations sous régionales.