Par la Rédaction

La soirée d’aurevoire du gouvernement Tshibala organisée le 7 avril 2019 à Roméo Golf, n’avait pour but de voler la vedette à l’ancien président, c’est le contraire. Vêtu d’un costume d’un homme honnête, le premier ministre Bruno Tshibala attribue formellement le succès de la réunification du pays, la démocratisation et alternace démocratique, à l’ancien président de la république, un homme de triple défi. Prêt à passer le flambeau avec sourir, après avoir accompli ses missions en organisant les élections le 30 décembre 2019, Bruno Tshibala a souhaité bonne fortune au quinquennat de l’actuel chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Un membre du gouvernement s’est levé, avec un discours improvisé, rendre un hommage mérité aux réalisations de la personne de Tshibala, symbole de tout une institution (gouvernement). “à l’issue de nos négociations au centre interdiocesaint vous avez, avec courage, accepté d’être crucifié pour sauver le processus électoral afin de nous parvenir à ceux qui sont arrivés aujourd’hui. Personne n’a des leçons à vous donner en ce qui concerne la démocratie… Vous avez travaillé au nom du patrimoine commun : la démocratie. Mr Bruno Tshibala, vous êtes un grand patriote”, à souligné Alexis Tambwe Mwamba, ministre de la justice et garde des sceaux de Tshibala.