Par Edmond Izuba

Le député national dûment validé par la cour constitutionnelle, Dieudonné Banga Mukose préfère alerter l’opinion contre toute modification de les listes définitives des députés nationaux rendues publiques par la plus haute instance judiciaire du pays. «Nous avons eu l’arrêt définitif hier me réhabilitant, mais à ma grande surprise le nom qui a été lu était d’une autre personne. Ce n’est qu’en vérifiant que je constate que mon a été biffé avec un stylo bleu sur un arrêt définitif. C’est quand même inadmissible ! », dénonce le député Dieudonné Banga. Victime d’une falsification à ciel ouvert, le député réhabilité après erreur matérielle exige que soit envoyée au journal officiel que les listes portant les arrêts définitifs rendus publics peu avant la lecture nominale, et non des listes falsifiées à souhait.

Le nom de Dieudonné Banga Mukose, candidat député national proclamé élu par la CENI puis invalidé par la
Cour et réhabilité après correction des erreurs matérielles est barré avec un stylo et celui d’un autre est remplacé.