Par Cleverly Dylan Gaye

À travers une déclaration politique rendue publique ce jeudi 04 juillet en rapport avec la publication des arrêts de la Cour constitutionnelle en rectification des erreurs matérielles des législatives nationales, le Député National et président du regroupement politique Alliance des Mouvements du Congo Claudel Lubaya, a adressé ses remerciements les plus patriotiques au Président de la république, garant du bon fonctionnement des institutions et magistrat suprême Félix Tshisekedi, pour sa prompt réaction et son implication personnelle sans lesquelles les élus de l’AMK ne seraient pas rétablis dans leurs droits légitimes.

« Leur invalidation constitue un épisode abject et au delà une preuve tangible de la fragilité de nos institutions. Elle pose avec gravité nécessité d’engager sans détours des réformes profondes du mode de fonctionnement de nos institutions pour jeter les bases d’un État de droit», renchérit l’élu de Kananga.

Claudel Lubaya a par la même occasion félicité les trois députés de son regroupement AMK notamment Chérubin Okende, Daniel Safu et Germain Mutombo, dont l’injustice subie vient d’être réparer à la suite d’une singulière procédure en rectification des erreurs matérielles.

Par ailleurs, Claudel André Lubaya dit rester convaincu que pour que l’engagement du Chef de l’État à instaurer un État de droit en RDC ait tout son sens, la justice doit cesser d’être un lieu de marchandage mercantile pour devenir la garante de l’équité entre les puissants et les faibles, les riches et les pauvres dans une république impartiale avec des institutions irréprochables.