Par Paul-Valery Nkoto

Les Forces Spéciale de la République (FSR) ne sont pas restées silencieuses face à ce qu’elles considèrent comme message de haine et de la stigmatisation de certains leaders «jaloux et incompétents en mal de positionnement à l’endroit du Directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe».

Dans sa déclaration rendue publique mardi 17 février à Kinshasa, cette organisation membre de la société civile fustige un complot contre une des têtes de la lutte pacifique et de l’alternance démocratique en RDC.

«Les FSR rappellent à tous ceux qui ne le savent pas que, celui sur qui vous jetez de l’opprobre le long des journées est un excellent étudiant dans l’université de la bonne gouvernance, un modèle de la rationalité et de l’orthodoxie financière partout où il a eu à servir notre chère patrie», a déclaré le président des FSR Yannick Bongibo.

Ce mouvement citoyen a salué à juste valeur la décente sur terrain du président de la république pour d’acquérir de l’effectivité des travaux, et il le remercie pour le réajustement intervenu au sein de l’appareil judiciaire.