Au moins six civils dont des commerçants ont été abattus dimanche soir lors d’une fusillade sans précédent à Goma, ville prospère et chef-lieu de la province du Nord-Kivu, a appris ACTUALITE.CD, ce lundi 30 avril 2018, des sources officielles.

Le bilan de la fusillade hier dimanche au quartier Mugunga dans la ville est de « six morts et 19 blessés », a déclaré à ACTUALITE.CD le maire de Goma Timothée Muyisa, excluant la thèse d’une attaque terroriste dans cette ville frontalière avec le Rwanda.

“On ne connaît pas s’ils sont venus de quel coin, là où ils sont partis on ne connaît pas (…) les forces de sécurité sont en train de suivre les traces de leurs pas”, a ajouté l’autorité urbaine renseignant que des assaillants « ont fait incursion dans des boutiques », ouvrant « le feu sur des paisibles citoyens ».

Ce matin, des dizaines de populations du quartier Mugunga situé dans la périphérie de Goma ont manifesté – barricadant des routes et brûlant des pneus – pour dénoncer la persistance de l’insécurité, ont rapporté des témoins, indiquant que la fusillade a eu lieu vers 18 h, heures locales.

 

Lire la suite sur https://actualite.cd/