Par MB

« L’unité et la mobilisation pour une bonne cause ». Tel est le message essentiel que l’opinion tant nationale qu’internationale, peuvent retenir de la récente sortie médiatique de Maître Luc Fikiri. Oui, en effet, depuis le pays de l’Uncle sam (ndlr), cet acteur de la société civile, appelle à la mobilisation ainsi qu’à l’unité des acteurs politiques du pays, de toutes tendances confondues, en vue de mettre fin à la maladie à virus Ebola qui sevit à l’Est du pays. Il estime par ailleurs, que ce n’est plus le moment d’engager dans des querelles politiques superfétatoires en interne, pendant que les filles et fils du pays sont en train de perdre leur vie à cause de cette épidémie.

« Je déplore vraiment les contours de la situation Ebola en RDC. Les autorités ne semblent vraiment pas s’intéresser, les médias n’en parlent pas vraiment, la communauté internationale non plus. Alors que l’on compte déjà environs 1600 cas et près des 1000 morts », a-t-il déploré. Pourtant, au-delà de clivage politique ou des divergences d’opinion, la question épineuse concernant l’Ebola, précise-t-il, a une portée nationale, qui nécessiterait l’attention particulière de tous. D’où, loin de s’engager dans une lutte politicienne, il attend de la part des acteurs politiques particulièrement à Martin Fayulu et Félix Tshisekedi, et des acteurs de la société civile, de converger leur force, pour éradiquer la maladie à virus Ebola qui ne cesse de tuer beaucoup de congolais dans la partie est de la patrie de Lumumba-Mzee. »J’appelle les congolais à une mobilisation générale pour lutter contre cette maladie. Ce n’est pas le Président Félix Tshisekedi lui seul qui peut combattre EBOLA. Mais tous les congolais, quels que soient les titres, doivent concourir à cette lutte », a lâché le Prince Luc Fikiri, membre de la société civile.

À l’en croire, la fin de cette épidémie ne proviendrait qu’à travers l’unité des politiques et des efforts des filles et fils du pays. « Nous devons nous mobiliser pour épidémie. Car, si au Liberia, Sierra-Leone, ils ont réussi à éradiquer cette maladie. C’est parce que tous les gens de ce coin se sont mobilisés », a en outre rappelé Me Luc Fikiri.