Par Edmond Izuba

Le combat politique auquel s’est engagé le Coordonnateur de la Nogec, une formation politique du Front Commun pour le Congo, n’a pas encore fini de payer. Dans son arrêté du 20 novembre dernier, l’actuel ministre des mines vient de le désigner mandataire des mines et carrières. Le parcours irréprochable de ce jeune juriste l’a permis d’avoir une excellente maitrise du nouveau code minier, ce qui aurait influencé le choix du professeur Willy Kitobo Samsoni, d’après les proches de la nouvelle recrue. Durant ses nouvelles fonctions libérales, et incompatibles avec le poste de directeur à la Société nationale des transports et ports, Me Constant Mutamba compte sauver la république devant les barreaux contre les opérateurs économiques véreux dans ce secteur capable de renflouer les caisses du trésor publique.

ci-dessous : l’arrêté ministériel et la notification du Secrétaire général aux mines