Par Diego kayiba

Le député national honoraire de la circonscription électorale de la Funa, le Chef du mouvement politico-spirituel, « Bundu Dia Mayala »,Ne Muanda Nsemi demande au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi de l’approcher afin de lui faire part de sa proposition,selon laquelle la RDC doit se muer aux États fédérés de l’Union de Ntimansi(Afrique centrale).
A en croire Ne Muanda Nsemi,cette proposition émane des ancêtres à fin que la RDC qu’il considère comme Afrique Centrale connaisse son développement. Ce plan est subdivisé comme suit : les membres du présidium de la fédération d’Afrique centrale,répartie en 8 Etats, en l’occurrence, l’Etat de Nsundi;l’Etat du Katanga; l’Etat du Kasaï;l’Etat de Sankuru;Olengha Nkoy peut diriger, l’Etat de la lukaya; l’Etat de Mpumbu; l’Etat de la Maison;et l’Etat de la Mongoli.
Les 4 États précités pouront avoir respectivement comme Président, Ne Muanda Nsemi ; Moïse Katumbi ;Félix Antoine Tshisekedi;Olengha Nkoy.
La conférence du présidium se réunira pour prendre des décisions, que chacun appliquera dans son État, lui pour sa part les mettra scrupuleusement en application d’autant plus qu’il a la mission de créer un nouveau peuple bantu.
L’occasion faisant le larron,Ne Muanda Nsemi a dénoncé ailleurs le non-paiement de dommages et intérêts lui causé par le régime passé. Il demande au Président Félix Antoine Tshisekedi de s’impliquer pour que lui versé ses 1000$ chaque fin du mois en tant qu’ancien députén deux fois élus.