Par Edmond Izuba

Le congolais Makabu Ilunga, âgé de 32 ans et 1,8m de taille, nouveau champion du monde de la Word boxing council (WBC) dans la catégorie poids lourds-légers. Il a fallu attendre 12 rounds pour que les congolais assistent enfin à la victoire de leur compatriote Makabu Ilunga être consacré champion du monde face au polonais Michaël Cieslak. C’est au sol congolais que s’est déroulé ce combat de boxe s’est déroulé au rythme d’Ali-Foreman, et en présence du Président de la république Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Ce vendredi 31 janvier, le cercle sportif archicomble, le congolais Makabu réédite l’exploite, et est le premier congolais à arracher ce titre.

Le boxeur professionnel congolais Gabin Mukadi Manda, un autre congolais qui a fait parler de lui dans l’histoire récente de boxe dans la catégorie poids léger. Détenteur deux ceintures de champion Twba (Transcontinental World boxing association) et Ubc (Universal boxing association).