Esaïe LOFANDJE


Après 20 jours de paralysie suite aux multiples incursions des rebelles Ougandais ADF, la corporation des étudiants de Béni dénommée COIB (coordination Inter estudiantine de Béni), décide de lever la grève sur l’ensemble de l’entité et appelle les étudiants à reprendre les cours déjà ce Mardi 10 décembre. »Notre décision de reprendre les cours provient de notre engagement aux côté de FARDC et PNC dans la lutte contre l’ennemi de la paix  » a déclaré monsieur Dedieu, chargé de la communication de la COIB.Il renchéri par ces mots:  » notre lutte continue afin que la paix reviennent à Béni, la MONUSCO doit partir.Ce pendant nous poursuivons la récolte des signatures de la pétition pour le départ de la MONUSCO »Le chargé de la communication invite par la suite toute la population BENI à signer la pétition car, selon lui, la MONUSCO est inefficace.