Par Edmond Izuba

La société Husmal SARL, maître d’ouvrage du projet de construction de 3.000 maisons préfabriquées pour les policiers et militaires, se trouve présentement en attente du solde pour achever ses chantiers. Le paiement du montant global 57.000.000 USD sur l’acompte versé de 2.137.500 USD a été sollicité par une correspondance de l’administrateur délégué général adressée au premier ministre pour recevoir 31 conteneurs de 40 pieds et 93 maisons restants afin d’honorer ses engagements. Grâce à son expertise avérée dans l’exécution de projets similaires, et pour gagner la confiance de son nouveau partenaire, Husmal SARL à pied d’oeuvre depuis plus de quatre mois, a exécuté les travaux qui dépassent de très loin la première partie de la somme versée.

Au camp colonel Tshatshi dans les hauteurs du Mont Ngaliema, au bord du Majestueux fleuve Congo, la construction des logements sociaux des policiers et militaires ne ressemble surtout pas à un slogan creux mais une réalité contraire à certaines langues spécialisée dans la désinformation. Inscrit dans la droite ligne de l’ambitieux programme de cent jours du président Félix Tshisekedi qui a voulu honorer avec dignité les hommes en uniforme qui ont accepté de servir le pays sous le drapeau, ce projet pilote de logements sociaux sera bientôt exécuté en provinces à savoir: dans le grand Kivu, à Kananga au Kasaï Central, à Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental et à Matadi dans le Kongo Central.