Par Ben DONGOKO

Au nom de la sécurité des frontières entre la RDC et la RCA, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, premier ministre de la République Démocratique du Congo a rencontré ce mercredi 26 février à Kinshasa Marie Noëlle Koraya, ministre de la défense de la République Centrafricaine.

À l’issue de cette rencontre, la ministre centrafricaine a attesté qu’au nom de la lutte contre l’activisme de groupes armés à la frontière commune entre la RDC et la RCA, un système de veille de 1700 km sera mis en place question de sécuriser les populations de ces 2 pays.

“La République centrafricaine a connu la plus grave crise de son histoire, on s’est retrouvé face à 14 groupes armés (…). Vous savez, les groupes ont leur logique. Il y a certains groupes armés qui progressent sur terrain et arrivent même à la frontière entre nos deux pays. Donc, il était tout à fait normal que nous puissions mettre en place un système de veille parce qu’aujourd’hui, l’Afrique n’a pas besoin de cela. Nous devons nous unir pour penser au développement de nos pays et de nos populations”, a déclaré la ministre Centrafricaine de la défense.

“Les problèmes de la sécurité et de la défense sont des problèmes assez complexes (…). Mon pays et le pays frère, la RDC, partagent plus de 1700 kilomètres de frontière. Ça devenait une urgence et une nécessité pour nous de pouvoir réfléchir sur toutes les stratégies à mettre en place en vue non seulement de sécuriser cette zone mais aussi de protéger cette population qui y vit et qui traverse, revient et mérite vraiment d’être bien protégée”, a-t-elle renchéri.

Ont pris part à cette rencontre, le ministre de la défense congolais Aimé Ngoy Mukena et quelques officiers supérieurs de l’armée.