Par la Rédaction

Les magistrats de la République Démocratique du Congo ont pris l’option de suspendre le mouvement de grève ce lundi 24 février à l’issue d’une assemblée générale tenue à Kinshasa. 

Nous suspendons momentanément la grève, le temps de poursuivre les négociations avec notre partenaire. Nous lui donnons un timing pour observer l’évolution de ce qui va être fait. Le cas échéant, nous nous retrouverons pour évaluer le progrès accompli durant ce moment de suspension et nous y réservons une suite définitive quant au mouvement de grève déclenché depuis plusieurs années”, a dit Isoka Kanda, président du Syndicat Autonome des Magistrats du Congo (SYNAMAC).

Il sied de noter que cette décision intervient après la séance de travail convoquée par le premier ministre Sylvestre Ilunga, samedi, pour évaluer la situation des magistrats. Et à l’issue de ladite réunion, le ministre de la justice, Célestin Tunda avait appelé les magistrats à reprendre le travail en attendant que les moyens soient mobilisés par le gouvernement pour résoudre leurs problèmes.

Rappelons que les magistrats avaient décrété cette grève depuis le 10 février dernier.