Par Edmond Izuba

Néné Ilunga Nkulu ne désarme pas. Dans cette bataille rude qui l’oppose à Bahati Lukwebo, frondeur de Joseph Kabila, où c’est une dame qui se place en ligne de mire, Néné Nkulu veut assainir toutes les zizanies qu’on cherche à tout prix couvrir sur sa plate-forme AFDC-A aile Front commun pour le Congo, famille politique de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 11 juillet, la dame de fer accorde 72 heures, soit trois jours maximum aux membres de son regroupement politique AFDC-A, détenteurs des responsabilités dans les institutions au niveau national ou provincial pour le compte du FCC de bien vouloir clarifier leur position d’appartenance ou pas dans la famille politique de l’ancien chef de l’Etat.

Cette note intervient 24 heures après la déclaration de la conférence des présidents de l’AFDC et alliés qui a juré loyauté et fidélité à Modeste Bahati Lukwebo. Ce dernier qui compte s’octroyer la part du lion dans la prochaine reconfiguration dans les institutions du pays, ne compterait que trop peu des élus dont beaucoup ont préféré demeurer dans la majorité parlementaire de Kabila.