Rdc: 80 organisations sollicitent la médiation de la Cenco de la rencontre fraternelle entre Félix Tshisekedi et Martin Fayulu.

Dans une déclaration lue par son coordonnateur, la plate-forme “Implication pour tous”, regroupant 80 organisations membres de la société civile, recommande à l’église catholique de contribuer efficacement au parachèvement de la décrispation de la scène politique. Une rencontre fraternelle entre Félix Tshisekedi et son frère, le soldat du peuple Martin Fayulu est envisagée d’ici là célébration du 30 juin, jour de l’accession du pays à l’indépendance.
Ces 80 organisations de la société civile annoncent le dépôt de leur mémorandum muni des attentes et des doléances de la population auprès de la conférence épiscopale nationale du Congo, à Martin Fayulu et à Félix Tshisekedi, pour parvenir à cette rencontre.

Par ailleurs, les 100 jours du président de la République et la tournée nationale et internationale de Martin Fayulu, convergent autour du bien être du peuple congolais et confirment l’existence de la démocratie et la venue d’un État de droit auquel prônent ces deux imminents homme politiques. “ils prêchent tous pour la paix, la réconciliation, la cohésion nationale, l’État de droit et bien d’autres valeurs de la démocratie”, martèle Bikenge Totoro, coordonnateur de cette plate-forme.
À en croire Bikenge Totoro, cette rencontre n’aura pour mission principale qu’à transmettre une image positive des congolais et à éviter aux congolais toute dérive de haine et de tribalisme, oeuvres des tireurs de ficelles.

Ces structures ont condamné la bavure policière contre la liberté d’expression des militants de la Lucha à Goma.