Par Edmond Izuba

Après son périple Euro-américain, c’est ce mardi 16 octobre 2018 que le leader du mouvement Enace (Entendre, apprendre, comprendre et entreprendre), candidat à la présidentielle de décembre 2018 Tryphon Kin-Key Mulumba a dévoilé à la presse et aux autres invités son projet de société dénommé “faire à nouveau rêver le Congo” pour construire un Congo en chantier depuis l’indépendance.
Tryphon Kin-Kiey se propose de récréer la cohésion nationale et le consensus perdus en vue de l’action, de faire germer un mental de conquérant ; avec cinquante mesures d’urgence pour placer le pays dans l’orbite de l’émergence.
Loin de jeter de l’opprobre sur “5 chantiers ” et à “la révolution de la modernité  » de Joseph Kabila, Kin-kiey envisage d’ y rajouter une bonne dose «d’écoute, d’échange, d’explication, de compréhension, un cadre de concertation pour permettre de capter l’évolution des aspirations des populations et d’ yadapter les politiques publiques».
Ayant Chiffré son programme à 90 milliards $, Tryphon Kin-Key Mulimba se dit déterminé à emmener le Congo sur le toit du monde en terme de:
1. paix, sécurité, stabilité, attractivité et compétitivité sur le Continent ;
2. d’imagination et d’innovation ;
3. de gouvernance et d’intelligence sur le continent.

Des réformes législatives afin d’atteindre un niveau d’économie et sécurité stable sont envisagées dans le cadre des 50 mesures urgentes.