Par Paul-Valery Nkoto

La police nationale congolaise compte sur le professionnalisme de ses éléments pendant cette période de crise (guerre) sanitaire que traverse le pays. Dans son document signé le 26 mars 2020 et  envoyé aux commissaires provinciaux de toute la RDC, le commissaire Général de la Police nationale congolaise, Dieudonné Amuli Bahigwa les invite à la rigueur, courtoisie et au respect des droits de l’homme pendant l’exécution des mesures de l’État d’urgence sanitaire proclamé par le président de la république.

Pendant un mois, les éléments de la police et les forces armées de la RDC doivent faire respecter à la population toutes mesures décidées par les autorités politiques Politico-Administratives et sanitaire en vue de bloquer la contagion et la propagation de l’épidémie de Coronavirus.

Il demande l’érection des barrières aux entrées et sorties de la ville de Kinshasa considérée comme l’épicentre de la pendemie, l’emplacement des check points et road bloc en vue de l’isoler complètement des autres provinces.

Le Commissaire Général préconise la conscientisation et la sensibilisation aux règles d’hygiène dans les Amigos en cas d’interpellation des personnes insoumises, dans le cantonnement et aux entrées des États-Majors respectifs. Il demande à tous les ses éléments d’éviter toutes formes de tracasseries et à ne pas faire usage d’arme létale lors de leurs opérations. En outre, Dieudonné Amuli espère à la courtoisie, rigueur et au respect des droits humains.

Ci-dessous, le document du Commissaire Général de la police aux Commissaires provinciaux.