Par Ben Dongoko et Edmond Izuba

La pacification du territoire congolais; telle est l’une des phrases- clés de l’échange qu’a eu lieu ce jeudi 6 février entre le premier ministre congolais et son homologue belge, Solphie Wilmes.

À l’issu de ce richissime échange, Alexander De Croo, partie prenante de la délégation Belge et vice-premier ministre Belge en charge de la coopération et développement est revenu sur les modalités pour pacifier le territoire congolais.

« La situation dans l’Est de la République Démocratique du Congo est une situation très déstabilisante pour le pays. La Belgique a beaucoup d’expertises qu’elle peut mettre sur table à l’exemple d’une collaboration militaire qui pourrait être réorientée dans la formation militaire, formation au niveau des forces de police… Nous le faisons aujourd’hui au Mali, au Niger, ce serait bizarre de ne pas le faire ici en RDC », a signalé le vice-premier ministre Belge.

Rappelons par ailleurs que la présence de cette délégation Belge en RDC est dans le souci d’appuyer l’agenda du gouvernement.