Par la Rédaction

Le colonel autoproclamé Soleil Kitambi Lunyo, de la brigade Fimbo na fimbo, qui avait son quartier général dans le groupement Osso Banyungu en territoire de Masisi (Nord-Kivu) s’est rendu mardi 9 juillet matin aux autorités territoriales. Il était accompagné de certains de ses compagnons, muni d’une arme AK 47.

Pour l’administrateur assistant de Masisi, Olivier Bahuma Bakulu, c’est un signe d’espoir du retour de la paix dans ce territoire.

« Le colonel autoproclamé Kitambi Lwinyo Soleil de la brigade Fimbo na fimbo a promis que les autres éléments pourront le suivre dans quelques heures. Selon les leaders locaux, d’autres groupes armés pourront également se rendre dans un futur proche, si les hautes autorités du pays apprécieraient favorablement leurs préalables », a affirmé Olivier Bahuma.

Ainsi, demande-t-il à tous ceux qui errent encore dans la brousse d’emboiter le pas à ce chef de guerre, car l’heure est pour la reconstruction, la paix et le développement du territoire de Masisi.

« Je peux dire aux autres groupes armés qu’ils ne tracassent plus notre population en leur demandant des taxes illégales, en exigeant des 1000fc, mais qu’ils se rendent d’abord et les préalables peuvent être pris en compteaprès », a ajouté Olivier Bahuma.

Tiré du site Radiookapi.net