Par Edmond Izuba

Cela a été l’œuvre de réseaux sociaux : Félix Tshisekedi demande la levée de sanctions contre les autorités congolaises. Bien que n’ayant pas été associée à cet évènement, la rédaction d’objectif-infos n’a pas dérogé à sa tradition professionnelle de vérification pour authentifier une information. En effet, devant les ambassadeurs accrédités en république démocratique du Congo, le président de la république a lu dans discours : « quand à nos relations avec l’union européenne, je voudrais les voir amplement redynamisées dans le respect des principes sacro-saints qui fondent l’Organisation des nations unies ».

Entre temps, d’autres sources nous affirment que le discours du Chef de l’Etat écrit par le ministre des affaires étrangères She Okitundu et Bernabé Kikaya Bin Karubi, deux anciens proches de Joseph Kabila, n’a pas été correctement lu par Félix Tshisekedi. Et malheureusement, c’est la version qui aurait été envoyée aux ambassadeurs et à des rédactions de la presse internationale bien avant sa lecture solennelle devant les ambassadeurs.