Par MB

 

La Ville de Kinshasa a vibré le samedi 03 Novembre dernier, au rythme de la présentation de l’équipe de campagne du Candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), engagé dans la course pour la magistrature suprême attendue pour le 23 décembre prochain. Présents à la cérémonie, les cadres et militants des différents partis et regroupements politiques, membres de cette gigantesque plateforme politique.

 

Nouvellement nommé  dans la cellule de lobbying de cette nouvelle équipe qui compte se jeter dans le marigot de campagne électorale très prochainement, le Professeur Elikia Mbokolo, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction quant à sa nomination. Par ailleurs, il ne jure qu’à la victoire finale de son camp politique, qui pourrait intervenir sans nul doute, grâce à l’organisation et la mobilisation de toute l’équipe nouvellement établie.

 

Ce Professeur d’Université de son état, Professeur et Historien, Elikia Mbokolo, promet de mettre son expertise pour l’intérêt du groupe et du pays. Ainsi, remporter haut la main le scrutin final, au détriment de l’opposition congolaise visiblement mal organisée, est le vœu de cette crème scientifique. À l’en croire, les élections du 23 décembre 2018, vont se jouer au niveau de la mobilisation et de l’organisation de chaque camp politique. « Je constate qu’il y’a un enthousiasme de notre population, parce qu’elle voit que la vieille classe politique, qui se prétend de l’opposition, qui est incapable d’énoncer un programme de l’opposition et incapable de trouver un candidat commun pour l’opposition, on voit que la balance est de notre côté », a analysé le Professeur Elikia Mbokolo.