Par la Rédaction

Le dossier des massacres contre le peuple  Banunu-Bobangi continue à accabler legouverneur de la province de Mai-Ndombe et actuel candidat gouverneur dans la ville-province de Kinshasa. Après la publication d’une enquête sur place autour de la situation des massacres génocidaires de Yumbi et environs, une plainte formellement déposées aux instances judiciaires compétentes, parvenue à la rédaction d’Objectif-Infos, charge le gouverneur de Mai-Ndombe Gentiny Ngobila d’être auteur de tueries de Yumbi et réclame que justice faite.

Pour rappel, des affrontements intercommunautaires avaient fait plusieurs centaines de morts en territoire de Yumbi, dans la province de Mai-Ndombe, dans l’ouest de la RD Congo, à la mi-décembre. Les victimes ont été tuées par balles, à l’arme blanche ou encore brûlées, et des centaines de maisons ont été détruites. Le 16 janvier, l’ONU avait annoncé un bilan provisoire d’au moins 890 morts.

Ces tueries avaient poussé plusieurs habitants à traverser le fleuve Congo pour se réfugier au Congo-Brazzaville.