Par la Edmond Izuba

La police nationale congolaise (PNC) dresse un bilan positif de la marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) ce lundi 21 octobre sur les principales rues de la capitale congolaise. D’après les forces de l’ordre, la marche pacifique du CLC était appuyée par certains regroupements politiques, mouvements citoyens, organisations membres de la société civile et associations des droits de l’homme contre la corruption, l’impunité et l’impuissance de la justice. La police se réjouit d’avoir «pratiquement bien sécurisée une marche qui n’a pas d’incidents à signaler».

S’exprimant à la fin de la marche du CLC ce lundi contre la corruption et l’impunité en RDC, en sa qualité du Secrétaire de cette organisation, le Professeur Isidore Ndaywel, s’est félicité du comportement patriotique affiché par les manifestants qui étaient dans les rues de la capitales ce lundi 21 octobre 2019.

“Ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui, n’est que le commencement de quelque chose. Il faut que la population congolaise s’habitue à ce genre de manifestation ant-violence”, a-t-il souligné.

En outre, ce fidèle catholique précise que le Comité Laïc de Coordination n’est pas en voie de disparition, et espère voir une participation positive de la population dans les prochaines marches tout en remerciant tous ceux qui ont marqué leur présence ce lundi pour reclamer la lumière sur l’affaire de détournement de 1500.000 de dollars.