Par Cleverly Dylan Gaye

Dans un document faisant le compte rendu de leur marche pacifique tenue le dimanche 30 juin 2019, la Coordination Lamuka ville de Kinshasa condamne avec fermeté la multiplication des actes de provocation de certains militants de l’UDPS, notamment ceux de Masina et ceux en faction devant leur permanence à la 10 rue Limete ; ceux-ci ont collaboré avec certains éléments de la Police Nationale Congolaise dans la répression brutale des marcheurs pacifiques de Lamuka. Ainsi donc, les voyous ne sont pas forcément là où le président nommé pensait les avoir localisés, note le communiqué.

Et Fidèle Babala de poursuivre : «La Coordination Provinciale de Lamuka Kinshasa met en garde les éléments incontrôlés de l’UDPS et promet d’apporter, en situation de légitime défense, une réponse appropriée à la hauteur de leur provocation.»

Par ailleurs, le Secrétaire Général Adjoint du MLC Fidèle Babala, se félicite de la mobilisation du peuple congolais en général et celui de Kinshasa en particulier à l’appel des leaders de Lamuka lors de la marche pacifique du dimanche 30 juin 2019 et les encourage à maintenir la flamme de la liberté jusqu’à ce que la victoire du peuple soit respectée. Toute fois, la plate-forme de l’opposition dit regretter les incidents provoqués par les éléments de la Police lors de sa manifestation occasionnant ainsi plusieurs blessés graves et arrestations dont celle de Joël ITUKA à Masina. Et ce, en dépit de la volonté de l’inspecteur provincial de la police d’encadrer sans heurts cette marche pacifique.