Par Edmond Izuba

L’invalidation du député national Rashidi Bukanga Rubin, élu de Kindu dans la province du Maniema, a suscité l’émoi, et surtout de la colère auprès de ses électeurs qui l’ont fait élire en deuxième position après Matata Ponyo, premier ministre honoraire. La population consternée par cette mauvaise nouvelle s’est exprimée à travers une marche de colère spontanée observée dans la ville de Kindu mardi 11 juin.

Dans les chants et slogans scandés par les manifestants, on pouvait comprendre le message adressé aux décideurs politiques et particulièrement à la Cour Constitutionnelle de corriger ce qu’il qualifie « d’erreur matérielle  » en rehabilitant RASHIDI BUKANGA Rubin pour éviter de plonger cette partie du pays dans un conflit.

« Mr KATCHELEWA était proclamé 4e dans une circonscription qui n’a que 2 sièges, gagnés respectivement par les candidats députés nationaux Augustin MATATA PONYO ET Rubin RASHIDI BUKANGA. Comment la Cour peut invalider le 2e pour proclamer le 4e, même pas le 3e? Il s’agit certainement d’une erreur matérielle que nous demandons à la Haute Cour de corriger le plus rapidement possible et nous éviter une situation conflictuelle chez nous à Kindu/Maniema”, s’indignent les manifestants.