Par la Rédaction

Les États-Unis consacrent plus de 98 millions de dollars à la République démocratique du Congo (RDC) en réponse à l’épidémie d’Ebola depuis son apparition en août 2018.

Le mois dernier, Mark Green, administrateur de l’USAID, s’est rendu dans les zones touchées par le virus Ebola en RDC pour observer les efforts de programmation et de riposte et a rencontré les plus courageux dirigeants de la communauté locale ainsi que le personnel des soins de santé et des partenaires répondant à l’épidémie. En réponse au dialogue de l’Administrateur avec les dirigeants de la communauté et aux appels en faveur d’une plus grande transparence, l’USAID fournit maintenant des mises à jour régulières sur le financement et les domaines clés d’appui à la réponse. Avec ce financement, l’USAID fournit une assistance vitale, comprenant des activités de prévention et de contrôle des infections, une formation pour les personnels de santé, des interventions d’engagement communautaire, la promotion d’inhumations sûres et dignes et une assistance alimentaire pour les personnes et les communautés touchées par Ebola. Cette assistance renforce également les efforts de préparation déployés dans la ville de Goma en faveur des communautés exposées au risque d’Ebola.

Au 1er juillet, les responsables de la santé avaient signalé au moins 2 338 cas confirmés et probables, dont au moins 1 571 décès liés aux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Cette épidémie d’Ebola est la deuxième plus grande épidémie enregistrée de la maladie, éclipsée uniquement par l’épidémie de 2014 en Afrique de l’Ouest qui a tué plus de 11 000 personnes. Cette épidémie présente un ensemble unique de défis, notamment l’insécurité et la difficulté à faire accepter la réponse par la communauté. Le gouvernement de la RDC, les Nations Unies, les autres pays des Grands Lacs, les États-Unis et la communauté internationale doivent apporter une réponse ferme et unie, en partenariat avec les communautés locales, et est essentielle pour enrayer la propagation de la maladie.

En septembre 2018, l’USAID a déployé une équipe d’intervention en cas de catastrophe et d’experts de la santé composée d’USAID et des centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies en RDC afin de coordonner la réponse du gouvernement américain à la flambée. Les États-Unis sont le plus important donateur bilatéral de la riposte au virus Ebola en RDC. Tandis que nous continuons à augmenter notre assistance face à l’épidémie, nous encourageons vivement les contributions supplémentaires d’autres donateurs pour répondre aux besoins des personnes touchées par cette épidémie et la maîtriser dès que possible.

Tiré du site de l’ambassade Américaine en Rdc