Par Ben DONGOKO

Dans le but de lutter contre la corruption et le coulage des recettes, le député national Patrick Muyaya suggère au chef de l’État Félix Tshisekedi de fusionner la Direction Générale des Impôts « DGI », la Direction Générale des Douanes et Accises, « DGDA » et la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation, « DGRAD ».

« Il y a nécessité de procéder aux réformes fiscales afin de permettre un excédent budgétaire pour le financement d’autres réformes envisagées par le président de la République notamment la gratuité de l’enseignement et la sécurité », a-t-il souligné.

 » Chaque jour nous parlons de la maximisation des recettes, nous nous rendons compte que nous pouvons aussi compter sur nous même et nous serons en mesure de financer toutes les urgences possibles. Nous devons passer par des réformes parcequ’avec l’état dans lequel le président de la République a trouvé le pays, il ne sera pas en mesure de le développer. il faut envisager les réformes radicales et ambitieuses pour nous permettre d’atteindre les objectifs qui sont les nôtres » a renchéri-t-il.

Par ailleurs, l’élu de Funa promet d’apporter une initiative au niveau du parlement dans le but de mettre en place des macanismes efficaces de mobilisation des recettes.