Par la Rédaction

Lors de son allocution à l’occasion de la cérémonie d’échanges de voeux organisée ce samedi 18 janvier 2020, Delly SESANGA, président de l’Envol, a fustigé la prise de position de Martin Fayulu relative à la convocation d’une conférence internationale sur la balkanisation de la RDC.

« C’est une idée abominable qui ne devrait pas germer dans la tête des Congolais », a déploré le député national Delly Sessanga.

À l’en croire, cette idée est « préjudiciable » et risque d’ouvrir une brèche à ceux qui militent pour la révision des frontières.

« Comment prétendre défendre l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, et en appeler à la convocation d’un forum sur la balkanisation qui serait l’occasion aux larrons de donner une forme préliminaire à telle revendication », a-t-il renchéri.

Loin de lui l’intention de s’arrêter par là, Delly SESANGA traite de nuisible toutes les propositions similaires à celles de Martin FAYULU.

« Il faut cesser de surfer sur la peur et les angoisses de notre peuple pour avancer des agendas qui nuisent fondamentalement aux intérêts nationaux », a-t-il indiqué.

Delly Sesanga souligne par ailleurs que la Charte des Nations-Unies et le respect du principe sacro-saint de l’intagibilité des frontières héritées de la colonisation devraient constituer le cadre de défense de l’intégrité nationale.

Outre cela, précise-t-il, l’Accord cadre d’Addis-Abeba fournit également le cadre où la dimension régionale des conflits des Grands lacs est traitée.

Il sied de noter que le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a, lors de son point de presse tenu lundi dernier, appelé à la tenue d’une conférence internationale sur la balkanisation en RDC.