Par MB

À l’en croire, c’est un conseil d’un patriote fait au bon moment. Selon Me Luc Fikiri Murefu, les récentes attaques sur les ordonnances du Président de la République et les arrêts « problématiques » de la Cour constitutionnelle, validant la plupart des élus de Lamuka, seraient des signes qui montrent clairement que les vrais opposants de Président Félix Tshisekedi Tshilombo sont effectivement ses alliés du Front Commun pour le Congo, non ceux de Lamuka. « Il est évident que nos frères ne veulent pas du changement pour faire avancer le pays », décrit ce membre de la société civile. Et de renchérir :  » Le Président Félix Tshisekedi doit comprendre que ses vrais opposants sont ceux du FCC et non ceux de Lamuka. Le Président doit se poser une question: est-ce que le FCC peut l’aider à déboulonner le système dictatorial ? La réponse est qu’il ne peut l’aider à réussir là où eux-mêmes ont échoué. Il ne peut l’aider à construite le pays « .

Depuis les États-Unis d’Amérique où il séjourne, cet acteur de la société civile appelle le Chef de l’État à revoir sa coalition avec le FCC de l’ancien Président Kabila, pourquoi ne pas réfléchir d’ores et déjà à dissoudre le parlement dans les tout prochain jour.  » C’est très difficile de travailler avec une coalition des opposants qui prétendent être des collaborateurs. Le FCC gagne dans son jeu, le Président n’a pas besoin de cette coalition « , a lâché Me Luc Fikiri, au cours d’une entrevue réalisée avec votre média.

Dans un autre chapitre, face à la violence qui s’est invitée dans la capitale, Me Luc Fikiri en appelle à la paix. Pour lui,  » le chemin de la violence revient à nous bloquer nous-mêmes « , dit-il sans mâcher ses mots.