Par Patrick kitoko

48h après la décision de la ligue nationale de football suspendant le FC Renaissance de Kinshasa pour deux saisons sportives assorti de plusieurs amendes à payer pour cause des actes des vendalismes occasionnant mort d’homme après la rencontre qui leur opposait à Sa Majesté Sanga Balende, au stade de Martyrs de la Pentecôte, match qui s’est soldé par un score de un but partout, l’Amical des Dirigeants des Clubs de Football du Congo préoccupée par l’encadrement de la jeunesse par l’entremise du ballon, ADFCO, a fait le déplacement du siège de la LINAFOOT à Kinshasa avec comme motif échangé avec la commission de gestion de cette instance du football question de tailler bavette en rapport avec l’exclusion de FIBO NA FIBO de cette compétition nationale.
Cette structure plaide pour le retour du FC Renaissance du Congo de la plus haute compétition nationale.

Nous sommes venus présenter nos excuses et voir dans quelle mesure atténuer les mesures prises contre le FC Renaissance , question de faire de cette saison une saison réussie et fructueuse afin de garder l’unité _pour que le football décolle , a déclaré Lambert Osango, président de l’ADFCO au sortir de la rencontre.

La LINAFOOT attend de nous une bonne attitude, afin de travailler pour la sensibilisation des supporters autour des valeurs, conclut Lambert Osango.

ADFCO souhaite voir la commission de gestion de la LINAFOOT revoir surtout le décision sur la relégation de FIBO.
Il sied de signaler toute de même que, l’Amical des Dirigeants des Clubs de Football Congolais est une structure de collaboration et d’échange autour de la LINAFOOT,question de résoudre et de traiter les problèmes qui dérangent le bon déroulement du championnat.