Serge Mavungu

Le licenciement abusif du journaliste de nationalité congolaise Jacques Matand travaillant pour le compte de la radio Britannique BBC Afrique à Dakar sous prétexte d’avoir réalisé une interview avec le Camerounais Charles Onana qui a critiqué l’opération Turquoise au Rwanda n’a pas laissé indifférent le président de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) Kasongo Tshilunde.

Dans sa déclaration,il a fait savoir que la rédactrice en chef, Anna Look Thiam, avait autorisé la diffusion de cette nterview les 20, 23 et 24 novembre 2019 sans qu’elle pose aucun problème.
Curieusement, poursuit-il, quelques temps après, la même Thiam trouve que l’interview gêne le Rwanda qui aurait porté plainte. Elle se rabat sur Makand qu’elle licencie.
Le Rwanda, renchérit Kasongo Tshilunde dément formellement s’être plaint. Thiam est gênée et ne sait à quoi s’en tenir. S’étant rendu compte de son mensonge, Anna Look ordonne le retrait de l’article en français le mardi en milieu de journée, tandis que le lien en kinyarwanda est supprimé dans la soirée.
Tout ceci démontre que la BBC a perdu toute sa crédibilité, incapable de justifier le virement de Makand. Elle continue donc à s’enfoncer dans le mensonge.
Au peuple congolais, le président de l’UNPC l’exhorte à ignorer ce média aussi longtemps que Jacques Makand Diyambi n’aura pas récupéré son poste.