Par Jean-Chrysostome Luntadila

Le journaliste Yves Buya, Directeur de publication de media en ligne Rdc-news.com, a raté à un enlèvement planifié des hommes en arme non autrement identifiés ce samedi 21 mars aux alentours de midi. Ces hommes ont réussi à suivre le mouvement du journaliste pendant que celui-ci cherchait à rejoindre son domicile.

Des sources proches du casier judiciaire avouent que c’est le premier vice-président du Sénat qui serait derrière cet enlèvement. « Une plainte est déposée à la police judiciaire contre Mr Yves Buya par l’honorable Samy Badibanga où il dit le poursuivre pour diffamation», affirment nos sources.

Samedi 21 mars matin, 7 éléments de la police judiciaire ont pris d’assaut la maison du journaliste Yves Buya sans aucun mandat. A l’absence du concerné, ces éléments n’ont trouvé autre chose que de vandaliser son domicile devant le regard impuissant de sa femme et de son enfant.

Le journaliste Yves Buya a déploré cette destruction méchante à laquelle lui et sa famille ont été victime, il a aussi appelé à la solidarité professionnelle des organisations de défense des droits des journalistes en RDC et à l’international, dont Reporter Sans Frontière, l’Ong Journaliste en Danger, Obervatoire de la liberté de la presse en Afrique (Olpa), l’Union nationale de la presse du Congo et autres, pour sa sécurité.