Par Edmond Izuba

Le Mouvement du peuple congolais pour la république a livré sa position face la réalité politique que traverse la Rdc. Le président du Mpcr s’abstient de se constituer en opposition contre le régime actuel. Le Mpcr se dit prêt de soutenir les actions qui mèneront vers la démocratie réelle. Devant la presse, son président Jean Claude Vuemba a fait savoir que le combat vers la passation pacifique du pouvoir, qui ne devrait pas occasionner les observateurs après sa victoire mais plutôt qu’une participation collective, a fait perdre à la nation des milliers de ses dignes fils. «Il est difficilement de passer directement de la dictature à la démocratie. Cette étape importante de la transition démocratique ne peut rendre notre peuple observateur plutôt que participant», soutient JC Vuemba.

Concernant sa plate-forme électorale Lamuka, l’élu de Kasangulu reconnaît qu’il a existé des contestations légitimes, mais sollicite à ses pairs de tourner définitivement la page du 30 décembre dernier pour relever les défis ensemble. «Le plus grand obstacle de l’avancement du pays était bel et bien la kabilie», a-t-il insisté.

Il appelle en outre à l’ensemble de la population congolaise de ne pas se jeter à la haine tribale contre leurs frères avec qui ils ne partagent pas les mêmes points de vue.