Par la Rédaction

C’est un démenti formel qu’apporte le chef de l’administration de la primature de la Rdc. La désinformation, les infox, la diabolisation contre la personne de Bruno Tshibala, premier ministre congolais, constituent des veritables choux auxquelles s’adonne à coeur joie une certaine presse.
Le Directeur de cabinet, Jean Félix Kamanda ne reconnaît pas avoir été saisie d’une quelconque correspondance faisant état d’une prétendue grogne ou d’un malaise à la primature. “c’est un tract ou fakenews, appelez ça comme vous voulez. Nous n’avons reçu ni mémo, ni une plainte des membres du cabinet.” Au contraire, il a été surpris de voir les titres dans les médias, traditionnels et ceux en ligne, démontrant que les collaborateurs du premier ministre n’ont pas eu droit à leur salaire, et cela pendant 21 mois.

Les membres de tous les cabinets ministériels et ceux de la primature sont payés au même moment. Donc, s’il y a retard, dit-il, c’est pour tous les cabinets. A la primature, chaque membre touche son salaire et avant de partir, chacun aura son décompte final.
’’Qui peut dire qu’il n’est pas payé ? Quand un mensonge est grossier, il se voit de loin’’, ajoute-t-il .

Bruno Tshibala a fait un travail remarquable. A l’heure actuelle, Kamanda affirme qu’il n’attend que la passation civilisée du pouvoir avec son successeur.
’’ Nous avons réussi notre mission. Nous avons organisé les élections et il y a eu passation pacifique du pouvoir. C’est une rémunération qui vaut plus que l’argent’’.
Il rappelle que le premier ministre avait déjà organisé une cérémonie d’aurevoir pour dire qu’il a terminé sa mission. Une mission accomplie avec ce succès électoral. Il quitte l’Hôtel du gouvernement tête haute avec un sentiment de devoir accompli.