Par MB

Le parti politique Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD) a récolté une moisson abondante au sens représentatif des enjeux électoraux du 30 décembre 2018. Ce parti politique du centre compte cinq (5) députés provinciaux élus des circonscriptions de la Ville de Boma, Muanda, Lukula, Songololo et Mbanza Ngungu. Deux contentieux électoraux sont en cours d’examen à la Cour d’Appel. Comme quoi, le nombre de 5 pourrait être revu à la hausse.

En guise de reconnaissance aux efforts fournis par ces derniers lors de la campagne électorale, une telle victoire, la première du genre depuis que le MCSD a eu son acte juridique, ne pouvait pas passer inaperçu. C’est pourquoi, le parti a organisé, en l’honneur de ses élus, samedi 2 février 2019, au Complexe Hôtelier Ledya de Matadi, une imposante manifestation soixante douze heures après l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée Provinciale, intervenue, mercredi 30 Janvier 2019.

Le président National du MCSD, M. Roger Muaka Muaka, à la tête d’une forte délégation composée du directoire national et cadres du parti ainsi que le Comité fédéral du Kongo Central a exhorté chacun, à soigner son image en même temps que celle du parti qui l’a mandaté. Mais surtout, à ne pas perdre de vue que le vote sanction existe désormais et que beaucoup ont été flagellés pour avoir tourné le dos à la base après être élu. Ce sera une erreur grossière qu’il faille à tout prix éviter.