Par Jean-Chrysostome Luntadila

Pour mettre fin l’irrégularité et à la violation intempestive du règlement intérieur de l’assemblée provinciale du Kongo Central et les désordres occasionnés lors de la plénière d’aujourd’hui, dans sa correspondance de ce mercredi 4 décembre 2019, le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde vient de convoquer à Kinshasa « toutes affaires cessantes » le gouverneur de  province et le président du bureau de cet organe et être accompagné de tous les quatre membres qui le composent.

Lors de la plénière de ce mercredi devant tabler sur deux motions de censures : la première pour obtenir la déchéance de Atou Matoubuana, et la seconde contre le président du bureau de cette assemblée Anatole Matousila. Les tirs ont été entendus à l’ouverture de la plénière, avant d’assister à une scène de théâtre qui n’a plus permis aux députés provinciaux de poursuivre la plénière.

Mardi 03 décembre, trois des cinq membres du bureau de cet organe délibérant ont saisi leur président pour lui signifier de sa mauvaise gestion et des irrégularités constatées dans sa dérmarche de la motion de défiance contre le gouverneur nouvellement réhabilité.