Par Sarah Bukasa

La décision est du Vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur.
Dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Objectifinfos, Son Excellence Gilbert Kankonde a autorisé au Gouverneur et le vice-gouverneur à regagner la province de Kongo Central mais en le mettant à la disposition de l’Assemblée Provinciale de Kongo Central. Il s’agit pour Gilbert Kankonde d’une procédure législative appropriée face à la récente crise enregistrée dans cette province. Par la même occasion, il appelle les élus de juger cette affaire dans un esprit apaisé conformément à la loi et invite toute la population du Kongo central au calme.

L’étau va t-il se resserrer sur ses deux personnalités?

Difficile de répondre à cette question au stade actuel. Ce qu’il faut retenir est que c’est ce lundi 23 septembre que les députés provinciaux de Kongo central vont siéger pour décider s’ils autorisent ou pas les poursuites contre le gouverneur Atou Matubuana.
Signalons que les deux hommes avaient été convoqués à Kinshasa il y a deux semaines par l’ancien ministre de l’Intérieur au lendemain d’un scandale sexuel impliquant le vice-gouverneur Justin Luemba.