Par Ben Dongoko

Comme un bon père de famille, le Gouverneur Atou Matubuana s’est rendu à Moanda pour apporter les pistes des solutions aux conflits entre la communauté locale et les différentes sociétés dudit territoire.

Il sied de préciser que les communautés locales dudit territoire remettent en question le budget social versé chaque année par la Perenco et la Socir par l’entremise du comité de concertation pour le développement de Moanda. Et cette remise en question a créé un feedback moins plausible de la part de ces sociétés exploitantes.

D’après un des représentants des communautés locales, la présence du Chef de l’exécutif vaut son pesant d’or dans la recherche d’une solution à l’amiable.

“…les communautés sont des partenaires de ces différentes sociétés. Il y a juste de petits problèmes à arranger entre les membres de la maison et la présence du gouverneur fait office d’un facilitateur entre les sociétés exploitantes et nous les communautés locales…”.

Selon Atou Matubuana, sa présence à Moanda est dans la quête de la paix, l’une des missions du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

“Le Chef de l’État tient beaucoup sur la paix. Et nous sommes venus échangés au nom de la paix, nous allons rentrer en province, préparer le rapport que nous allons envoyer au niveau du ministère national des hydrocarbures qu’est l’autorité de tutelle de ces entreprises…”.

Il sied de noter que le Chef de l’exécutif du Kongo-central a échangé avec les responsables de différents secteurs, des sociétés civiles, de la jeunesse, des groupements mais également des 335 villages du territoire de Moanda.