Par Jean-Chrysostome Luntadila

Après avoir porté plainte contre l’ancien patron de l’ANR, Dieu Merci Kitambo, Défenseur des Droits Humains, a été visité le 09 mars 2020 à son domicile par des inconnus.

Visiblement, ces bandits non autrement identifiés avaient pour but une mission suicide. Ils n’ont pas trouvé leur cible, absente de son domicile pour la simple raison qu’elle a passé nuit à une veillée mortuaire à Yolo dans la Commune de Kalamu.

Contacté par Objectifinfos.cd, l’infortuné a présenté un papier sur lequel ces malfrats lui ont laissé un message écrit en rouge: « DIEU MERCI OKO KUFA LOKOLA MBWA PONA PLAINTE CONTRE KALEV », un message qui veut tout simplement dire en français: Dieu Merci tu mourras comme un chien pour plainte contre Kalev.

Outre ce message, ces inconnus, après une fouille systématique, ont réussi à soutirer dans la poche intérieure d’un sac, la somme de 120 dollars américains et le passeport.

Récemment, Monsieur Kitambo avait posté une vidéo de lui dans les réseaux sociaux dénonçant les affres vécues pendant son incarcération au cachot de l’ANR en 2017 alors qu’il enquêtait sur un réseau de trafiquants d’enfants mis en cause par la Belgique.

Cependant, il affirme qu’il ne s’agit pas d’un premier acte de ce genre.
Plusieurs fois, il a fait l’objet des menaces de mort. Et plusieurs fois, il a porté plainte contre inconnu sans succès.
Monsieur Kitambo a pour ce faire, sollicité l’implication des autorités dans ce dossier estimant que sa vie comme celle des autres défenseurs des Droits Humains est en danger alors qu’ils défendent la cause des enfants victimes de trafics humains. Devant l’opinion tant nationale qu’internationale, il a donc tenu pour responsable Monsieur Kalev pour tout malheur qui lui arriverait.

A la justice d’être indépendante et de faire correctement son travail.