Par Grevisse Tekilazaya

 

L’Unicef tire à nouveau la sonnette d’alarme. Dans un rapport publié ce vendredi 11 mai, cette agence des Nations Unies a répertorié quatre cente mille enfant souffrant de malnutrition aiguë.

 

À l’origine de cette situation, l’Unicef soulève le cas guerres récurrentes observées dans ce coin de la Rdc depuis 2017.  Pour ce faire, cette agence des Nations Unies souhaite une implication de la part des autorités du pays.

 

À travers son rapport publié en Septembre 2017, le Fonds des Nations Unies pour l’enfant(Unicef) avait peint un tableau peu reluisant dans ce coin.

 

L’insécurité grandissante dans cette province a causé le déplacement massifs de la population, indique ce nouveau rapport de l’Unicef.