Par Ben DONGOKO

Martin Kabuya Mulamba, gouverneur du Kasaï-central, a saisi officiellement le directeur général de l’Office des routes (OR) à qui il a demandé de procéder au remplacement du chargé de missions de cette entreprise à la direction provinciale du Kasaï Central.

Martin Kabuya déplore entre autres la mauvaise exécution des travaux de réhabilitation des plusieurs voies et évoque le manque de confiance entre l’exécutif provincial et Jean Mbikayi, le chargé de mission de l’OR à Kananga.

« J’approche votre autorité aux fins de décharger monsieur Jean Mbikayi de sa fonction de chargé de missions à la direction provinciale de l’office des routes du Kasaï Central. En effet, j’espère ne pas vous surprendre car vous vous souviendrez qu’à maintes reprises, je me suis plaint de ce cadre manifestement incorrigible. Monsieur Jean Mbikayi a ébranlé la confiance due à un responsable de son rang de sorte que la collaboration n’est plus possible », a si bien signalé le gouverneur dans sa lettre du 6 janvier 2020.

Par ailleurs, le gouverneur sollicite une mission d’audit notamment sur la gestion du programme de 100 jours du président de la république au Kasaï Central qui portait sur la suppression des points chauds sur les routes de Tshikapa, Mbuji Mayi et Kalambambuji, la réhabilitation du pont Lubi, la lutte anti érosive à Bena Mande et l’amélioration de la praticabilité de la route Kalambambuji avec les derniers fonds envoyés pour la continuité du segment de route Kananga -Tshikapa. En conclusion, Martin Kabuya formule une demande au directeur général de l’Office des routes