Par la Rédaction 

Les pays membres de la communauté internationale s’indignent de l’aggravation des tensions politiques en Rdc suscitée par les arrêts de la cour constitutionnelle d’invalidation de plus de 30 parlementaires, la plupart d’entre eux membres de l’opposition. Dans un communiqué publié ce vendredi 14 juin, les États-Unis d’Amérique, la Grande Bretagne, la Suisse et le Canada interpellent l’ensemble des partis politiques au sens de responsabilité pour relever les nombreux défis auxquels le pays est confronté. 
Ils notent avec regret que les récentes décisions de la cour constitutionnelle  prises en dehors des échéances prescrites par la loi nuisent à un climat politique apaisé et mettent à risque l’opportunité après les élections présidentielle et législatives de donner place au changement pour lequel la population a voté.
Par ailleurs, ces pays ont condamné la confrontation récentes et invitent les acteurs politiques du pays à proscrire l’usage de toute forme de violence.