Par Edmond Izuba

De l’aide, du secours, c’est tout ce qu’attandaient depuis plus de quatre semaines les victimes de l’incendie ayant ravagé près 197 habitations du quartier Nyalukemba à Ibanda, une commune de la ville de Bukavu.

Marie-Olive Lembe s’adressant aux familles sinistrées de l’incendie de 18 Août à Ibanda, une commune de Bukavu

Les victimes, plus de 300 familles se rappellent du spectacle désolant comme si c’était hier. Ce samedi, la population habituée à passer nuit à la belle étoile a tenté de retrouver le sourire longtemps perdu.
Marie-Olive Lembe Kabila affirme avoir entendu les complaintes des sinistrés depuis ce triste événement.
Tôles, matelas, draps, foulards et enveloppe sont de quoi était faite cette assistance remise aux sinistrés dans l’enceinte de l’église méthodiste “Biaene”.

Cérémonie de remise de l’assistance matérielle aux familles sinistrées

“Mon assistance s’inscrit dans le cadre purement social et non politique… Laissez les politiciens faire la politique”, martèle la première dame de la Rdc tout en signifiant l’intérêt particulier qu’accorde son mari, Joseph Kabila, à ses initiatives.

Cet incendie parti d’une cuisine, par le fait d’entraînement laisse derrière lui plusieurs dégâts matériels importants hors mis les 197 habitations, un centre hospitalier, un immeuble de trois étages et une Eglise protestante.

Ambiance des mamans bénéficiaires de l’assistance de la première dame de la Rdc

Signalons que cette aide de la première dame intervient après l’assistance en vivres et non vivres des autorités tant provinciales que centrales sur le lieu de l’incendie.

L’église méthodiste Biaene, où la cérémonie de la remise de l’assistance matérielle aux victimes de l’incendie s’est déroulée